Présentation de BOTMOBIL

Contact

Botmobil
Chez Annaïg MADEC

Chemin Matarra

65 710 LESPONNE

e-mail

contact(a)botmobil.org

Maison Feuillette

La maison feuillette sauvée !

Après l'achat de la maison Feuillette, le CNCP continue de se développer en travaillant sur le hangar situé sur sa propriété, futur bâtiment exemplaire. Toutes les infos sur cette page : http://cncp-feuillette.fr/batiment-exemplaire/
Pour vous tenir au courant ou continuer à soutenir, c'est par ici.

La couche de corps en terre

C'est une couche d'enduit assez épaisse (2 à 8 cm) à base de terre argileuse qu'on applique sur les murs en façades extérieures et intérieures.

Elle est constituée :

  • de terre argileuse (liant)
  • de fibres (armature)

On peut y ajouter d'autres charges (elles limitent la fissuration) :

  • du sable
  • du copeau de bois

La couche de corps remplit plusieurs fonctions :

  • protection des murs en bottes de paille (pluie-rongeurs-feu-UV)
  • apport d'inertie thermique dans l'ensemble de la construction : pour 100 m² de murs, on appliquera en moyenne 5m3 de terre à l'intérieur et 5m3 à l'extérieur avec les différentes couches (trempage possible, barbotine, couche de corps de 3cm, finition)
  • ragréage des murs. La couche de corps permet de rattraper les inégalités de surface des murs en bottes de paille.

Composition

La terre argileuse : liant

On privilégie la terre du terrain (fouilles) si elle est suffisamment argileuse. La terre utilsée est celle située sous la couche végétale car dépourvue de matières organiques et stabilisée. La terre est préparée en barbotine épaisse (eau + terre).

Les fibres : armature

Paille, foin et copeaux, il est intéressant d'avoir des fibres de tailles différentes (environ 5cm) afin de répartir les fissures sur toute la surface de l'enduit. Ce sont aussi les fibres qui permettent la fermentation de l'enduit (cf § fermentation).

Le sable : charge

Ajouter si la terre est très argileuse, pour limiter la fissuration. Sable 0/4 (grains de 0 à 4 mm) par exemple.

La fermentation

La fermentation durcit la couche de corps en fabricant des chaînes de molécules (polymérisation). Préparation : matières végétales riches en sucre comme l'amidon (ensilage de maïs, céréales, fruits...) mise à fermenter dans de l'eau au soleil pendant plusieurs semaines.

Il n'y a pas de recette standard. Celle-ci varie en effet en fonction du matériau de base utilisé : la terre argileuse. Une étape d'essai est donc indispensable. La couche de corps doit être bien fibrée, mais rester collante, et avoir suffisamment de sable pour limiter la fissuration. On devra trouver une juste proportion entre la terre, le sable et les fibres.

La préparation étant assez épaisse, le mélange se fait à l'aide d'un malaxeur électrique, d'un pétrin de boulanger, d'une bétonnière, d'un malaxeur planétaire...
Le mélange obtenu peut être stocké plusieurs semaines si à l'abri de l'air et du soleil.

Pose de l'enduit

On applique la couche de corps à la main, en mono couche, sur les murs préalablement humidifiés et barbotinés. L'enduit peut ensuite être dressé à la règle pour avoir une surface plane, puis resserré au lissoir, et griffé au « piranha » pour favoriser l'accroche mécanique de l'enduit de finition.
Selon la saison la couche de corps mettra environ 2 mois à sécher.

Conception : Spheerys | Design : Sltdm