Présentation de BOTMOBIL

Contact

Botmobil
Chez Annaïg MADEC

Chemin Matarra

65 710 LESPONNE

e-mail

contact(a)botmobil.org

Maison Feuillette

La maison feuillette sauvée !

Après l'achat de la maison Feuillette, le CNCP continue de se développer en travaillant sur le hangar situé sur sa propriété, futur bâtiment exemplaire. Toutes les infos sur cette page : http://cncp-feuillette.fr/batiment-exemplaire/
Pour vous tenir au courant ou continuer à soutenir, c'est par ici.

Les enduits de finition en terre

Un enduit de finition est l'enveloppe finale du mur, décoratif et protecteur. C'est un enduit fin, de 3 à 10 mm d'épaisseur.

Un enduit de finition en terre peut être réalisé avec la terre argileuse trouvée à proximité du chantier (ex: fouilles de la maison). Quand ce n'est pas possible, on peut acheter de l'argile en sac.

La couleur d'une terre est difficilement modifiable, il est préférable de travailler directement avec la bonne teinte.
Un enduit se compose d'un liant d'une charge et éventuellement d'adjuvant. Le bon rapport entre les trois donnera un enduit de qualité (résistant, sans fissures...). On réalise donc des échantillons.

Le liant : Argile ou Terre argileuse

Quand on utilise de la terre argileuse il est nécessaire d'évaluer la teneur en argile. Cf test du boudin, du bocal, du retrait... (ouvrage « bâtir en paille » André De Bouter, « Traité de la construction en terre » CraTerre).
Pour le mélange, la terre est transformée en barbotine épaisse : terre + eau malaxées = pâte genre crème épaisse

Il est nécessaire de tamiser la barbotine (tamis maille 5 mm), afin d'éliminer les gros grains d'argile , les graviers... qui pourraient gêner lors de la pose de l'enduit.

La charge

Dans un enduit la charge a 2 fonctions :
*La résistance mécanique de l 'enduit
*Eviter la fissuration
Trop de charge réduit la résistance mécanique, pas assez, favorise la fissuration.

Sable : La charge la plus courante

L'argile remplit les espaces entre les grains de sable et les agglomère.
Varier l'origine des sables (rivière, carrière) permet une meilleure cohésion de l'enduit. La granulométrie ne doit pas dépasser la moitié de l'épaisseur de l'enduit (tamiser si nécessaire).

Autres charges :

  • fibres : paille, chanvre...
  • coquillages concassés
  • briques pilées
  • pouzzolane, sable de pierre ponce, poudre de marbre...

Ces autres charges participent à la résistance de l'enduit, et permettent différents effets de texture.

Adjuvant

Il renforce l'adhérence de l 'enduit sur le support, et la résistance. On utilise plus couramment la caséïne et la colle de farine.

*Caséïne : Colle naturelle contenue par exemple dans le fromage blanc.
Incorporée dans l'enduit : 500g de fromage blanc pour 80 l d'enduit
Améliore l'adhérence sur le support
Pulvérisée en surface : 1 volume de fromage blanc pour 5 volume d'eau
Colle les particules en surface

*Colle de farine
Préparation à base de farine et d'eau (cf « Bâtir en paille » André De Bouter).
Incorporée dans l'enduit : 5% du volume d'enduit
Améliore l'adhérence sur le support et durcit l'enduit
Pulvérisée en surface : 1 volume de colle de farine pour 5 volume d'eau
Colle les particules en surface et a une action hydrofuge

*Pigment
Permet de varier les teintes d'une terre de façon limitée (privilégier une terre de base claire). En grande quantité il doit être considéré comme une charge.

Echantillons

Le but est d'obtenir la meilleure proportion liant/charge/adjuvant.
Ex :

  • 1 volume de liant 2,5 volume de charge
  • 1 volume de liant 3 volume de charge...

Une fois sec l'échantillon doit adhérer au support, ne pas fissurer, ne pas poudrer.

Pose de l'enduit

L'enduit est appliqué au lissoir sur surface humidifiée, puis il peut être lissé, gratté, taloché... selon l'effet de matière recherché.

Il faut s'adapter au support et prévoir des couches de transition si nécessaire.


Conception : Spheerys | Design : Sltdm